Comite, basket-ball, finistère, club, FFBB, Basket

» » Les Français en NBA


La France est largement representée en NBA

 

 

 

 

 

Elie Okobo (Phoenix Suns)

 

 

 

Evan Fournier (Orlando Magic)

 

 

Né à Saint-Maurice dans le Val-de-Marne, Evan Fournier commence le basket à ses 7 ans pour de rejoindre l’INSEP en 2007. Dès 2009, il fait ses débuts en Pro B avec Nanterre (meilleur jeune du championnat), avant de rejoindre la Pro A et Poitiers la saison suivante. En 2012, il est choisi en 20ème position de la Draft NBA par les Nuggets : il connaitra une saison rookie compliquée derrière Andre Iguodala, mais profitera intelligemment des blessures pour prouver sa valeur. A l’été 2014, Fournier est transféré à Orlando, franchise dans laquelle il évolue encore aujourd’hui sur de solides positions.

 

 

 

Frank Ntilikina (New York Knicks)

 

Né à Ixelles (Belgique) de parents rwandais, Frank Ntilikina déménage très jeune en France, à Strasbourg plus précisément. Il commence la basket à l’âge de 5 ans, avant de rejoindre le Pôle Espoir d’Alsace à ses 13 ans puis le centre de formation de la SIG Strasbourg en Pro A, où il fait ses débuts professionnels dès 2015. Deux ans plus tard, il est devenu titulaire dans la rotation de Vincent Collet, mais décide de se présenter à la Draft NBA le 22 juin 2017. Il est sélectionné en 8ème choix par les Knicks et deviendra de ce fait le joueur français le plus haut drafté dans la ligue américaine.

 

 

 

Guerschon Yabusele (Boston Celtics)

 

 

 

 

Joakim Noah (Coupé par les Knicks)

 

Fils du célèbre chanteur et tennisman Yannick Noah, petit fils d’un ancien footballer professionnel : Joakim a la graine sportive bien implantée en lui. Il commence le basket en France au Paris-Levallois, avant de rejoindre l’Université de Florida et la NCAA (2004) puis la NBA, où il est drafté en 9ème position à l’issue de la saison 2006-2007.  Depuis, son parcours a connu des hauts et des bas entre les Bulls et plus récemment les Knicks, il est d’ailleurs coupé par cette même franchise le 13 octobre 2018.

 

 

 

Ian Mahinmi (Washington Wizards)

 

 

 

Nicolas Batum (Charlotte Hornets)

 

 

Né le 14 décembre 1988 à Lisieux dans le Calvados, Nicolas Batum est aujourd’hui considéré comme le joueur n°2 du basket français. Il fait ses débuts avec le pôle espoir Basse Normandie, avant de rejoindre Le Mans et la Pro A en 2005. Il s’inscrit à la Draft NBA 2008 où il est choisi en 25ème position par les Rockets, puis directement transféré à Portland. Il restera 6 saisons dans l’Oregon avant de rejoindre les Charlotte Hornets (2015). Batum est également un cadre en Equipe de France, avec laquelle il compte 116 sélections à date (octobre 2018).

 

 

 

 

Rudy Gobert (Utah Jazz)

 

 

Né le 26 juin 1992, Rudy Gobert débute le basket dans sa ville natale, Saint-Quentin, dans l’Aisne. A ses 13 ans, il intégre en même temps le Pôle Espoir d’Amiens. Il est formé par la suite à Cholet Basket, où il rejoint les cadets du club puis les Espoirs dès 2010. Son premier match en Pro A se déroule lors de la semaine des As 2011, toujours avec Cholet : il restera 2 années dans le club français avant de se présenter à la Draft NBA 2013. Pické par les Nuggets, il est directement transféré au Jazz, où il deviendra au fil du temps le pivot central de l’équipe. En 2018, il est d’ailleurs nommé défenseur de l’année. A date (octobre 2018), il cumule également pas moins de 48 sélections en Equipe de France et se profile déjà comme le successeur de Tony Parker et Nicolas Batum.

 

 

 

 

Timothé Luwawu-Cabarrot (Oklahoma City Thunder)

 

 

 

 

Tony Parker (Charlotte Hornets)

 

 

Né à Bruges (Belgique) en 1982 puis naturalisé français à 15 ans, Tony Parker est tout simplement le meilleur joueur français de basket. Après un court passage en Pro A au Paris Basket Racing (1999-2001) sous l’aile de son mentor Laurent Sciarra, il enchainera 17 saisons avec les Spurs en NBA. A l’issue, 4 bagues de champion (2003, 2005, 2007 et 2014) avant de rejoindre les Hornets à l’été 2018. Tony est également le premier cadre de l’Equipe de France de basket, où il cumulait 181 sélections jusqu’à sa retraite internationale après les Jeux-Olympiques de Rio (2016). Son investissement se prolonge aujourd’hui dans le basket français : il est aujourd’hui le président du club de l’LDLC ASVEL en Jeep Elite et du Lyon ASVEL féminin en LFB.

 

credits: https://www.parlons-basket.com/2018/10/02/joueurs-francais-nba/

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site